NEOPRENE YAMAMOTO

yamamoto1.jpg

NEOPRENE DE CALCAIRE – LIMESTONE NEOPRENE

BIO – BIEN ETRE – DURABILITE – CONFORT – ISOLATION – COMPRESSION – RESISTANCE

Le néoprène bio Yamamoto

Yamamoto développe au Japon ses premières combinaisons en néoprène en 1961 pour l’Agence de Défense du Japon. Cette technologie est rapidement proposée aux plongeuses pêcheuses d’huître qui nécessitent un vêtement plus chaud et plus souple pour nager. La légende Yamamoto est née !

Le néoprène Yamamoto est issu de la roche calcaire (Limestone) de Niigata au Japon. A l’origine, ce calcaire provient du magma d’un volcan proche d’Hawaii qui s’est déversé dans l’océan il y a 80 millions d’années ! Contrairement à la plupart des néoprènes issus du pétrole, le néoprène biologique Yamamoto est respectueux de l’environnement et se compose à 99.7% de carbonate de calcium. Il est breveté par Yamamoto.

Le néoprène bio Yamamoto se caractérise par une structure cellulaire fermée uniforme qui lui confère des qualités supérieures aux autres néoprènes. En effet, il est plus résistant à l’eau, plus léger, plus chaud, plus extensible, il résiste mieux à la pression de l’eau. Ses caractéristiques sont indispensables à une combinaison haut de gamme.

Néoprène Yamoto biologique

Choisir Yamamoto, c’est vous offrir le matériau haut de gamme spécifique à votre activité. Fabriqué à Osaka, certifié ISO13485. Ce néoprène Bio naturel est unique au monde:

  • régularité de la densité du néoprène (meilleure isothermie, meilleure flottabilité, pas d’écrasement de la matière)
  • élasticité proche de celle de la peau, d’où la sensation de confort
  • durabilité car il n’y a pas, grâce à la technique de production de changement physique et chimique du néoprène
  • non nocivité

Depuis sa création, Yamamoto est la NORME pour la qualité et l’innovation dans l’industrie du néoprène.

Allergie : Yamamoto, le néoprène bio respectueux de la peau et de la santé

Le néoprène Yamamoto est réputé pour provoquer moins d’allergies que les autres néoprènes classiques. En effet la plupart des combinaisons présentes sur le marché sont faites à base de néoprène dérivé du pétrole. Le procédé de ce néoprène pétrochimique peut passer par un accélérateur de vulcanisation appelé éthylène thiourée (ETU), lui-même classé reprotoxique (entrainant des troubles de la reproduction).

Le néoprène Yamamoto n’étant pas dérivé du pétrole mais bien de la roche calcaire, il devient plus respectueux de l’homme et de sa peau. Par conséquent, moins d’allergies sont répertoriées chez les utilisateurs de ce néoprène. Les matériaux Yamamoto sont même approuvés pour l’utilisation médicale par la norme ISO 13485.

Combinaison Topstar : à chacune son néoprène Yamamoto

Chez Topstar, nous réalisons nos produits dans quatre qualités de néoprène différentes de la gamme Yamamoto. Chacun de ses néoprènes bio a ses propres spécificités techniques. Pour chacune de vos activités sportives, de surface ou en immersion, du surf casting à l’apnée, nous choisissons, en collaboration avec Yamamoto, la qualité de néoprène la mieux adaptée !

Néoprène yamamoto

Densité : la densité impacte la flottabilité. Plus une matière est dense, moins elle contient d’air et moins elle flotte.

Isolation thermique : plus l’isolation thermique est élevée, plus le néoprène garde la chaleur de votre corps. Cette isolation pourra parfois être renforcée par les finitions que l’on applique au néoprène (cf. paragraphes suivants).

Elasticité : l’élasticité impacte le confort. Plus la matière à un pourcentage élevé, plus elle est extensible et plus elle est confortable à porter. Encore une fois cette élasticité pourra être confortée ou pas selon la finition appliquée.

Le néoprène #39 est retenu pour ses trois qualités : Superlight – Supert soft et Superstrech. Il donne un excellent degré de confort. Nous l’utilisons pour la plongée et la pêche.

Le néoprène #40, c’est le néoprène#39 en plus souple, élastique, stretch. Nous l’avons retenu pour l’apnée, la chasse, le snorkeling et le paddle.

Le néoprène #88, un néoprène Hyper compressé, un « vrai » compressé, développé pour les combinaisons de plongée étanche, résistant à la pression des très grandes profondeurs. L’excellente mémoire de récupération cellulaire garantie une excellente isolation et protection thermique du plongeur.

Les finitions tissus du néoprène Yamamoto

Après avoir choisi le type de néoprène au regard de la spécificité de la combinaison, nous sélectionnons les deux faces de finition de la plaque de néoprène. Par conséquent les finitions extérieures peuvent être un tissu qui vient protéger et renforcer le néoprène tout en gardant une certaine élasticité. Chez Topstar ces finitions tissu peuvent varier en fonction de la discipline et de la saison. Nous utilisons pour la plongée :

Du jersey classique, du jersey soft 100% nylon,

Du thermoplush, fines bouclettes tressés qui permet la circulation de l’air

Du Kanako triple maille, tressage avec 3 fois plus de longueur de fils pour une très haute résistance.

Nous utilisons pour la chasse :

Du #4000 appelé « new lycra » composé à 90% de nylon et à 20% de polyuréthane, du #8800 appelé « camo » composé à 86% de nylon et à 14% de spandex,

Du SCS titanium.

Nous utilisons pour le snorkeling et le paddle :

Du jersey lycra megastrech, 330% d’élongation – Excellente finition sans accroche – Poids très léger.

Les finitions glisse du néoprène Yamamoto

Une fois choisie la qualité de néoprène, celui-ci doit être recouvert d’une finition extérieure qui lui sert de barrière protectrice. Cette finition confère également au vêtement des propriétés supplémentaires. Pour toutes les combinaisons qui ont besoin d’une surface lisse pour améliorer la glisse, Topstar a adopté 3 finitions distinctes.

  • Néoprène Smooth Yamamoto

Les combinaisons en néoprène Smooth constituent nos entrées de gamme pour le loisir : un néoprène lisse au toucher pour une pratique en douceur. Le néoprène Smooth confère à votre combinaison glisse, chaleur et souplesse.

  • Néoprène SCSet SCS Titanium Yamamoto

Le néoprène SCS Yamamoto est d’une qualité supérieure en glisse pour une pratique plus active. A ce même SCS Yamamoto, peut être insérée une couche de Titanium qui augmente l’isolation thermique du néoprène pour que vous n’ayez plus de sensation de froid.

  • Néoprène SCS Nano Yamamoto pour l’apnée et la nage

Le néoprène Nano est essentiellement utilisé pour la compétition en nage et en apnée. En effet son coefficient glisse augmente de 20% par rapport au SCS. Il s’adresse aux sportifs les plus exigeants.