Manchons poignets en| néoprène latex ou silicone ?

Chaque matière a des avantages et des inconvénients… Les informations techniques qui suivent vous permettront d’affiner votre choix…


Latex : il est très étanche, notamment si vous possédez une anatomie « anguleuse » au niveau des veines. Il ne se retourne pas, c’est donc simple à enfiler. La matière est très élastique, donc facile à mettre et à enlever. Il craint les déchirures, les hydrocarbures, les UV et la chaleur. Stockage dans un placard noir. Rinçage après chaque utilisation et application de talc un fois sec. Un latex déchiré ne se répare pas, il faut obligatoirement le changer. Nous ne travaillons qu’avec des Latex haut de gamme, fabriqué en Europe. Il est obligatoire de respecter les notices d’entretien pour une bonne conservation de votre latex.


Néoprène : c’est la finition la plus chaude et la plus confortable : elle serre un peu moins que le latex.. Elle ne garantit pas l’étanchéité en cas d’anatomie anguleuse. Elle peut se réparer si la collerette est déchirée (petit accroc). C’est moins fragile que le latex, mais le néoprène se détend dans le temps. Il faudra la changer sous 3 à 5 ans, comme un latex bien entretenu. L’entretien consiste en un rinçage après chaque utilisation. Peu de contrainte de stockage.

Silicone : Attention, c’est une option payante !
Les + : plus confortable que le latex et permet d’être autonome pour ses réparations. Le silicone ne se colle à la combinaison, il est pris entre un collier soudé à la combinaison et une bague intérieure. On change ses manchons tout seul, il n’y a pas de collage puisque la collerette est « pincée » entre deux bagues. Il ne nécessite qu’un rinçage à l’eau claire.
Les - : surcout… Un peu plus fragile à la déchirure que le latex mais ne craint ni les UV, ni la chaleur.


Attention : manchons poignets en latex ou silicone obligatoire pour mettre des gants étanches…